En marge des festivités commémorant l’accession de notre pays à la souveraineté nationale et internationale, le Président de la République a procédé le 22 Septembre 2015 sur les berges du fleuve Niger devant l’ENSUP à la remise  des clés de 1000 tracteurs aux paysans. En remettant  ces tracteurs aux agriculteurs maliens, le chef de l’Etat honorait ainsi une promesse faite lors du lancement de la campagne agricole, celle d’accélérer la mécanisation de l’agriculture.

La cérémonie s’est déroulée en présence des membres du Gouvernement, dont le ministre du Développement rural, le Dr. BocaryTréta, des responsables des Institutions de la République, du président de l’Assemblée permanente des chambres d’agriculture du Mali (APCAM), M. Bakary Togola, des paysans bénéficiaires venus de l’intérieur du pays et de plusieurs autres personnalités.

Selon les sources, les 1000 tracteurs ont coûté la bagatelle de 13,6 milliards de FCFA financés conjointement par le gouvernement et des banques de la place. Après l’appel d’offres international, ce sont  les sociétés Toguna Agro-Industries SA et Mali Tracteurs SA qui ont remporté le marché de fourniture. Ainsi, Toguna Agro-industries SA a remporté le marché de 800 tracteurs de marque Foton (Chine) et Mali Tracteurs SA a fièrement exposé ses 200 tracteurs de marque indienne Mahindra montés sur place à Samanko. Notons aussi que tous les tracteurs sont présentés avec leurs accessoires (remorques, bêches, semoirs, etc.).

Le président Ibrahim Boubacar Kéita a remis symboliquement les clés de ces machines à des paysans venus de Mahou dans le cercle de Yorosso, de Keniéba, de Tombouctou et de Sélingué.
Prenant la parole aux noms des paysans, M. Bakary Togola a remercié le président Ibrahim Boubacar Kéita pour avoir tenu sa promesse de doter les paysans d’équipements agricoles performants en l’occurrence les tracteurs de différentes puissances :

«Seulement quelques mois après le lancement de la campagne agricole en mai dernier à Samanko, vous nous avez promis de financer l’achat de 1000 tracteurs dans le cadre du programme gouvernemental de mécanisation et de motorisation de l’agriculture malienne. Aujourd’hui l’engagement est tenu. Nous vous remercions du fond du cœur pour ce geste inoubliable », a-t-il fait savoir.

Le président de l’APCAM n’a pas manqué de saluer les actions du Chef de l’Etat relatives à la subvention des intrants qui a ramené le prix d’achat de l’engrais minéral à 11.000 FCFA, l’allocation budgétaire de l’agriculture à 15% et la mise en application d’un programme d’insémination artificielle de 125.000 doses de semences animales offertes par le royaume du Maroc. Tous ces gestes témoignent de la volonté manifeste des plus hautes autorités du pays de booster l’agriculture malienne. M. Togola a demandé aux bénéficiaires de prendre soin des équipements afin que les tracteurs puissent combler les espoirs placés en la mécanisation.
Quant au ministre du Développement Rural, le Dr BocaryTréta, il a indiqué que ces engins vont dans les semaines et les mois à venir transformer le paysage agricole et faire du Mali, un pays émergent et une puissance agricole. Ce geste est « un frémissement qui nous incite à croire que nous sommes résolument lancés dans la voie de l’intensification de la modernisation et de la diversification de la production agricole par le biais d’un appui conséquent à la mécanisation et à la motorisation» a-t-il souligné.
Pour sa part, le président IBK a pris l’engagement que d’autres actions de ce genre pourront suivre. Il a également assuré les paysans que rien ne pourra contrarier son engagement pour une meilleure promotion de l’agriculture. Il a indiqué aussi que l’allocation budgétaire en faveur de l’Agriculture pourrait aussi connaître une amélioration dans les années à venir : «Ma disposition à accompagner les efforts des paysans, afin de transformer notre pays en grenier agricole sous-régional et africain est intacte. Je ferais tout ce qui est en mon pouvoir pour que le label des produits maliens puisse briller sur les marchés internationaux à l’instar de la fibre de coton malien qui est très coté sur les bourses», a promis le président IBK.
Notons enfin qu’une course de pirogues de jeunes bozo a contribué à rehausser la cérémonie de remise des tracteurs.

Dieudonné Tembely

Infosept